957040416 info@inmocodix.com 9:00-14:00, 17:00-20:30

Qui peut bénéficier de l’aide au loyer?

Par dans Blog avec 0 Comments

Qui peut accéder à ces subventions?

Ces aides seront éligibles:

  • Les chômeurs, qui ont subi une ERTE ou les personnes qui ont dû réduire la journée de travail en raison de soins ou de circonstances similaires.
  • Les travailleurs indépendants qui ont vu leur activité économique considérablement réduite peuvent demander l’aide.

Exigences financières à respecter:

  • Respectez la limite de trois fois l’indicateur public mensuel des revenus à effets multiples (IPREM), fixé par le gouvernement de 537,84 €.
  • Cette limite peut être augmentée de 0,1% pour chaque enfant ou personne de plus de 65 ans dont vous avez la garde.
  • Familles monoparentales (augmentation de 0,15 pour chaque enfant ou personne de plus de 65 ans)
  • Unité familiale dont un membre a un handicap supérieur à 33%, une situation de dépendance ou de maladie.
  • En additionnant le loyer et les dépenses des fournitures de base, ceux-ci représentent 35% du revenu de l’unité familiale.
  • Les personnes propriétaires ou usufruitiers d’un logement sur le territoire espagnol sont exemptées de ces aides.

Quelles sont les subventions?

  • Suspension de l’expulsion

C’est l’une des mesures les plus importantes. Le décret-loi 11/2020 approuvé par le gouvernement prévoit la suspension des expulsions dans les foyers vulnérables et sans alternative de logement. Cette mesure durera jusqu’à 6 mois après la fin de l’état d’alarme.

  • Microcrédits publics sans intérêt

En collaboration avec l’OIC, le gouvernement a approuvé une ligne de microcrédits sans intérêt. Lorsque les locataires n’ont pas pu parvenir à un accord avec le propriétaire du bien pour prolonger le paiement du loyer, le locataire aura accès à ces microcrédits pour faire face au paiement du loyer (à rembourser en 6 ans, extensible à 10)

L’aide sera entièrement destinée au paiement de loyers couvrant un maximum de 6 mensualités.

  • Programme d’aide intégré au plan national du logement 2018-2021

Si après la crise et l’état d’alerte la situation de vulnérabilité des familles persiste, une nouvelle aide pouvant aller jusqu’à 900 € ou 100% du loyer du bien peut être demandée, à laquelle s’ajouteraient 200 € pour les charges de base. Dans ce cas, chaque communauté autonome déterminera le montant exact de ce programme.

  • Prolongation de 6 mois

Les contrats de location de résidence habituelle qui expirent pendant l’accouchement et l’état d’alarme seront automatiquement renouvelés. De plus, les mêmes conditions et modalités établies dans le contrat seront maintenues.

  • Une distinction est faite entre les petits et les grands propriétaires

Les grands propriétaires seraient les propriétaires publics ou privés de plus de 10 logements, qui choisiront entre réduire le paiement du locataire à 50% ou restructurer leur dette en 3 ans (sans intérêts).

Dans le cas des petits propriétaires fonciers, ils doivent recevoir l’intégralité du loyer.

Partagez ceci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *